Le Sri Lanka ne manque pas de cachet

Par Jacques
HarshaC’est hier soir que nous avons rejoint la capitale : 2h30 pour 40km… On bat des records… Tout cela parce que la route est envahie par le déluge, du coup, les voitures s’agitent et les triporteurs se faufilent…
Fin de notre premier périple nous avons rendez-vous à la National Film Corporation.
Harsha, notre gentil accompagnateur et néanmoins chaperon pendant tout le tournage, nous attend avec ses collègues pour une ultime formalité :  il nous remet un blanc seing officiel afin de sortir nos cassettes vidéo du pays sans encombre.
Non, nous n’avons pas tourné d’images compromettantes… et nous sommes “absolutely clear”. Les cassettes sont emballées officiellement dans un joli paquet enrubanné puis soigneusement cachetées. Cette fois, c’est le grand jeu : la cire fondue, la petite bougie et bien sûr les cachets qui sont soigneusement imprimés (quatre seront nécessaires).
On nous congratule avec respect et nous partons comme des enfants sages avec notre petit cadeau.

  

Publicités

~ par croixrouge sur novembre 20, 2006.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :