Un quotidien retrouvé

Même si nous sommes confrontés à une population qui a été très durement touchée par le Tsunami et dont les blessures sont encore vives, on ne peut être qu’impressionnés par la volonté et le courage d’un peuple, qui grâce à ses efforts et le soutien de la Croix-Rouge, a pu reconstruire son quotidien.
Les équipes présentes sont en contact permanent avec la population et à l’écoute de leurs difficultés. Que ce soit dans leurs activités professionnelles, dans l’éducation ou même dans leurs vies personnelles, on sent une réelle volonté de retrouver l’espoir grâce à une plus grande solidarité.

pecheurs indonésieSi les efforts de la Croix-Rouge semblent minimes vu l’ampleur du désastre, on ressent à travers les nombreux témoignages récoltés, que l’on touche malgré tout au cœur de leurs besoins. Grâce à la mise en place d’activités diverses, le dialogue renaît et insuffle une nouvelle impulsion de vie.
Aussi, si certains projets prennent plus de temps que prévu pour atteindre leurs objectifs, il est indispensable de pouvoir répondre aux attentes spécifiques des victimes du Tsunami. Il est donc fondamental de pouvoir sélectionner au mieux les bénéficiaires et de veiller à ce que les outils dont ils vont pouvoir disposer soient bien en phase avec leurs attentes pratiques.
Grâce à la collaboration de spécialistes locaux, on vérifie la qualité des matériaux utilisés (comme par exemple le bois des bateaux, le ciment des maisons, etc.) ainsi que toutes les infrastructures nécessaires au fonctionnement durable de celles-ci.

C’est à ses tâches que nos équipes, tant au Sri Lanka qu’en Indonésie, œuvrent chaque jour.

Publicités

~ par croixrouge sur novembre 23, 2006.

2 Réponses to “Un quotidien retrouvé”

  1. merci pour ce portrait intéressant. Je me représente un peu mieux ce que nos collègues font en Indonésie.
    J’espère que vous prenez le même plaisir qu’avec nous au Sri. Ca a été un plaisir de vous avoir avec nous quelques jours.
    On s’est cru l’espace de quelques jours revenus à Liège.
    Gardez votre bonne humeur et votre esplièglerie.
    A propos, je suppose que je dois remercier Jacques pour ce magnifique polo bleu et rouge retrouvé dans ma chambre à Kalutara … ?
    faites-nous de belles images. Pour nous, ca seront en plus de précieux souvenirs !
    José

  2. Oui, il y a aussi un slip vert kaki qui j’imagine appartient également à Jacques ? Dois-je le renvoyer par la poste en Belgique ? ;o)
    Merci aussi pour ces moments patriotiques et notamment de chant liégeois (accompagné des gestes appropriés) au beau milieu d’un temple bouddhiste ! Les srilankais en parlent encore aujourd’hui. Cela fera date…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :